Les chiffres de 2019 laissent apparaître, à l’échelle nationale, un bon cru et un marché locatif résilient, même s’il enregistre un retrait de 14 % par rapport à 2018. En effet, après 3 années record, ce résultat s’inscrit encore très au-dessus de la moyenne décennale car les besoins exprimés demeurent vifs, largement soutenus par la demande en e-commerce.